ELOGE DE L’INVISIBLE

Dichotomie du céleste et du chtonien, celle des anges et des démons envoyés des cieux ou surgis des entrailles de la terre qui nous apparaissent ici transfigurés par l’opposition inédite de l’obscur et du radieux.
S’agit-il d’une provocation, d’une ouverture créatrice vers une imagerie de l’absurde, de la confusion, du tabou ou du grotesque, ou s’agit il d’une vision réaliste d’un monde aux frontières d’un autre monde?
L’image devient trouble, les âmes  s’agitent, les corps fusionnent et se divisent. Le monde nous apparaît sous d’autres formes.
Explorons ce passage. D’un monde à l’autre, celui de deux âmes réincarnées qui pourraient nous convaincre que l’ombre et la lumière se confondent, que les anges et les démons s’apprivoisent à notre insu.